Tips" Splendid Monster Volume 2"

Tips" Splendid Monster Volume 2"

Conseils" Splendid Monster Volume 2"

Merci beaucoup d'avoir commandé ce 4ème livre. Voici les explications des astuces (parfois farfelues..) que vous trouverez.

Si la turbine n'est pas exactement la même que celle de la 917, ce choix permet de montrer plus d'illustrations. Placer une ombre sur le 2 de Splendid Monster crée un ''22'', le numéro de la KH Martini qui est particulièrement à l'honneur dans ce livre, y compris sur la couverture et le logo inédit de la 917. Et comme il s'agit du 4ème livre ITSMYWORLD, les deux sont cohérents. Au dos, le bloc 71 présente dans l'ordre les 17, 18, 19, 21, 22, 23 qui ont couru cette année. Sur le côté de la silhouette, les autocollants Bosch, Firestone et Bilstein sont remplacés par… Facebook, Instagram et YouTube…

3 : l'Hippycar bien sûr, comme dans le premier Splendid Monster.

6 et 7 : la relation avec l'Auto Union.

12 : en plus du 12 cylindres, l'un des premiers, tout en sobriété par David Pauli.

14 et 15 : initialement, j'avais demandé à Eric Furr de placer le 14 à gauche pour être cohérent, mais il a préféré cette version. Les artistes doivent être libres !

17 : une 917 dans le style Warhol par François Jaussi.

18…19…20…21…22…23 : certaines des 917 les plus mythiques portent ces numéros, alors comme pour le premier Splendid Monster, j'ai repris ce clin d'oeil à l'histoire de PORSCHE. A noter que le Salzburg 23 est une création originale d'Eric Pawlak pour cet opus.

34 : une page totalement féminine avec Caroline Llong, Pia Redart et Caro Cauchon qui annoncent les couleurs Gulf.

38 et 40 : la #20 présentée à 2 endroits célèbres du Mans, par Yan Denes et Jean Pierre Montreuil.

44 : même si la vraie Hippycar est le châssis #43, le regretté Tommy Kortmann a régulièrement admiré la réplique #44 en tant que bénévole du musée Simeone…

52 : évidemment, elles n'ont pas couru la même année, mais cette illustration de Robert Matthews permet la transition avec le …..

53 : le châssis en magnésium de la Martini 22, d'où les photos plus techniques de Sébastien Sauvadet, Sébastien Lbl et Atelier 23.

54 : deux Can-Am et une Interserie équipées du bloc 5.4l dans la collection de Michel Mullenbach.

56 : logiquement, le Zitro Racing porte le 57, mais nous restons dans la catégorie Artistique.

65 : pour la RS 65, par Rainer Selzer.

70 : l'inévitable film de Steve McQueen a lieu cette année. 71 : la KH Martini 22 de 1971 est le thème central de ce livre. Pia Redart ouvre son chapitre.

76 : En arrière-plan, une LH Gulf. Cette version est présentée à la suite.

77 : comme toujours, cette page est réalisée par Jean Marc Merger/ Bol Concept

110 : le double du ….55.

140 : pour remercier les fans, et pour apporter un peu de fraîcheur, quoi de mieux que des fleurs… ? Surtout quand on retrouve les couleurs de l'Hippycar… ! Cela permet aussi de terminer par une photo de Mike Ahrens, qui a commencé le livre.

Dans la présentation, par erreur, j'ai qualifié ces conseils d' ''anecdotes'' : veuillez m'en excuser. En parlant d'erreur, les plus fidèles d'entre vous remarqueront qu'une photo était déjà présente dans un autre livre… Qui trouvera… ? […] Et qu'il manque un ''h'' dans un texte, vu trop tard, et qui ne me semblait pas justifier une perte de temps.

RS Salutations rugissantes

Thank you very much for ordering this 4th book. Here are the explanations of the (sometimes far-fetched..) tricks you will find.

If the turbine is not exactly the same as the 917, this choice allows to show more illustrations. Placing a shadow on the 2 of Splendid Monster creates a ''22'', the number of the KH Martini which is particularly honoured in this book, including on the cover and the unpublished 917 logo. And as this is the 4th ITSMYWORLD book, the two are consistent. On the back, block 71 shows in order the 17, 18, 19, 21, 22, 23 that raced this year. On the side of the silhouette, the Bosch, Firestone and Bilstein stickers are replaced by… Facebook, Instagram and YouTube…

3: the Hippycar of course, as in the first Splendid Monster.

6 and 7: the relationship with the Auto Union.

12: in addition to the 12-cylinder, one of the first, all sober by David Pauli.

14 and 15: initially I asked Eric Furr to place the 14 on the left to be consistent, but he preferred this version. Artists have to be free!

17: a 917 in the Warhol style by François Jaussi.

18…19…20…21…22…23 : some of the most mythical 917s have these numbers, so as for the first Splendid Monster, I took this nod to PORSCHE history. Note that the Salzburg 23 is an original creation by Eric Pawlak for this opus.

34 : a totally feminine page with Caroline Llong , Pia Redart and Caro Cauchon who announce the Gulf colours

38 and 40 : the #20 presented at 2 famous places in Le Mans, by Yan Denes and Jean Pierre Montreuil

44 : even if the real Hippycar is chassis #43, the regretted Tommy Kortmann regularly admired replica #44 as a volunteer of the Simeone museum…

52: obviously, they didn't race the same year, but this illustration by Robert Matthews allows the transition with the ….

53 : the magnesium chassis of the Martini 22, hence the more technical pictures by Sébastien Sauvadet, Sébastien Lbl and Atelier 23.

54 : two Can-Am and an Interserie equipped with the 5.4l block in Michel Mullenbach's collection.

56 : logically, the Zitro Racing is wearing the 57, but we remain in the Artistic category.

65 : for RS 65, by Rainer Selzer.

70: the inevitable Steve McQueen film takes place in this year.

71: the KH Martini 22 is the central theme of this book. Pia Redart opens her chapter.

76: In the background, an LH Gulf. This version is presented next.

77 : as always, this page is made by Jean Marc Merger/ Bol Concept

110 : the double of the ….55.

140 : to thank the fans, and to bring a bit of freshness, what could be better than flowers…? Especially when we find the Hippycar's colours…! It also allows to finish with a picture of Mike Ahrens, who started the book.

In the presentation, by mistake, I described these tips as ''anecdotes'': please excuse me. Speaking of mistakes, the more faithful among you will notice that a photo was already present in another book… Who will find..? […] And that there is a missing ''h'' in a text, seen too late, and that didn't seem to me to justify wasting time.

RS Roaring Salutations